Kalash à l'Olympia le 25 novembre 2016

14 janvier 2017 - 462 vues

Avec sa voix reconnaissable parmi mille, au service de textes tant incisifs que festifs, le Martiniquais Kalash révolutionne le dancehall depuis une petite dizaine d'année, lui insufflant ce qu'il faut de rap façon gangsta ou de reggae. Pour couronner le tout, c'est une bête de scène.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article